Votre Shar-Pei chinois est-il un croisé ou un pur-sang ?


Votre Shar-Pei chinois est-il un croisé ou un pur-sang ?


Le Shar-Pei chinois est une race de chien de chasse originaire du sud de la Chine. Traditionnellement gardée comme chien de garde et gardien de propriété, la race a failli disparaître au XXe siècle. Connu pour ses rides profondes en Occident, le Shar-Pei chinois conserve sa forme moins ridée à Hong Kong. Mais la question de savoir s'il s'agit d'une race pure ou d'un hybride fait toujours débat.


Standard de la race du Shar-Pei chinois


Le Shar-Pei chinois est un chien compact, de taille moyenne. Sa tête est triangulaire, placée haut et en avant sur le crâne, et son corps est de longueur moyenne. Sa queue est courte et attachée haut sur son dos. Le corps du chien est ridé et couvert de petites oreilles tombantes. Sa tête est carrée, mais pas trop longue. Ses oreilles sont petites et la forme de sa tête est décrite comme ressemblant à celle d'un "hippopotame".

L'histoire du Shar-Pei chinois est obscure, mais des preuves indiquent que la race aurait existé pendant la dynastie Han, il y a plus de deux mille ans. Quelques chiens Shar-Pei chinois sont arrivés aux États-Unis en 1973 et sont devenus des sensations médiatiques. Le Shar-Pei chinois a été reconnu par le Kennel Club de Hong Kong en 1968, mais seul un petit nombre de chiens est resté dans le pays. Finalement, l'AKC et le Kowlon Kennel Club de Hong Kong ont reconnu le Shar-Pei chinois en 1990. À la fin du siècle, le chien était enregistré à Taiwan, au Japon et en Corée.


Caractéristiques physiques


Le Shar-Pei chinois est une race de chien originaire de Chine qui a été introduite en Amérique du Nord au début des années 1970. En raison de sa popularité, le Shar-Pei chinois a fait l'objet d'une reproduction excessive et a développé des problèmes de santé dans plusieurs lignées. Cependant, les éleveurs ont fait des efforts considérables pour améliorer la santé de la race, et l'espérance de vie moyenne d'un Shar-Pei chinois est de huit à dix ans.

Le Shar-Pei chinois a un corps au corps carré avec une peau abondante couvrant toutes les parties. Sa tête ressemble à celle d'un hippopotame, avec une langue bleu-noir et une morsure en ciseaux. Ses oreilles sont triangulaires et petites et sa queue est attachée haut. Son pelage est rugueux et présente de nombreux plis. Le pelage de cette race est rugueux et sablé et est souvent de couleur brun foncé, fauve ou noir.


Problèmes de santé


Il existe de nombreux problèmes de santé courants auxquels le Shar-Pei chinois peut être confronté tout au long de sa vie. Certains de ces problèmes peuvent être évités, tandis que d'autres peuvent causer de graves problèmes. Par exemple, des rides faciales excessives peuvent entraîner des paupières gonflées, ce qui peut provoquer une irritation. Le strabisme peut entraîner des ulcérations, tandis que la pigmentation de la cornée peut provoquer une cécité permanente. La meilleure façon de déterminer si votre Shar-Pei souffre de ces problèmes est de rechercher la combinaison caractéristique de symptômes.

La FSF est un problème de santé grave qui peut entraîner une maladie rénale mortelle chez le Shar-Pei chinois. L'inflammation causée par cette affection entraîne l'accumulation de produits chimiques dans l'organisme du chien, qui sont censés être excrétés. Cependant, ces substances chimiques se transforment en une protéine appelée amyloïde AA, qui exerce ensuite une pression sur les reins. L'amyloïdose rénale chez le Shar-Pei chinois entraîne une insuffisance rénale.


Tendances à l'aboiement


Il existe plusieurs raisons pour lesquelles la race du Shar-Pei chinois est encline à aboyer. L'une des principales causes est que le chien est un chien de garde et, en tant que tel, il aboiera pour protéger son territoire ou sa petite meute. Ce comportement peut être déclenché par une variété d'éléments déclencheurs, notamment les bruits forts, les autres chiens et l'ennui. La bonne nouvelle, c'est que ce comportement peut être facilement corrigé avec un peu d'entraînement.

Comme pour toutes les autres races, la raison de l'aboiement chez le Shar-Pei est souvent différente pour chaque chien. Parfois, un chien aboiera pour s'alerter, alerter les autres chiens ou simplement parce qu'il se sent seul. D'autres fois, il peut s'agir d'un danger territorial ou d'un manque de socialisation. Quelle que soit la cause, un simple traitement rendra votre chien plus docile et moins susceptible d'aboyer sur d'autres chiens.


Exigences en matière de dressage


Si vous envisagez d'acquérir un Shar-Pei chinois comme animal de compagnie, vous devez savoir que cette race de chien a un certain nombre d'exigences uniques en matière de dressage. C'est un grand chien majestueux à la queue recourbée et au pelage court et épais. Ces chiens peuvent vivre avec des enfants, mais ils doivent être élevés avec des enfants pour assurer une socialisation et un comportement appropriés. Le Shar-Pei peut vivre en appartement mais vous devez surveiller de près les jeunes enfants.

Vous devez faire preuve de patience lors du dressage du Shar-Pei chinois, car cette race est sujette aux problèmes de dominance. Une bonne socialisation est extrêmement importante pour prévenir les agressions inutiles. Malgré son pelage court, cette race doit être brossée quotidiennement pour éviter la perte de poils et la formation de nattes. Les propriétaires de Shar-Pei doivent également baigner et sécher leur chien quotidiennement pour éviter les problèmes de peau. Le dressage du Shar-Pei demande beaucoup de patience, mais il aidera votre chien à devenir un chien heureux et en bonne santé.

Envie de lire plus ?


Laissez un commentaire


Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être affichés