L'aboiement joue un rôle fondamental dans la communication avec les chiens, car il s'agit d'un moyen de se mettre en relation avec leur environnement. Au-delà de la normale, un chien excessivement bruyant peut avoir différentes causes : de l'inconfort physique à un signe de manque d'attention.

Dans tous les cas, ce comportement peut nous alerter que quelque chose ne va pas dans son éducation ou sa santé. Lisez ce qui suit pour identifier la cause la plus probable et prenez note de quelques conseils pour empêcher un chien d'aboyer sans arrêt.



Qu'est-ce qui fait qu'un chien aboie beaucoup ?



Il n'est pas rare de trouver des chiens aboyeurs partout en France. Parmi les causes les plus courantes de ce comportement, on peut citer

L'angoisse de la séparation. Vous avez sûrement déjà entendu cette expression, car il s'agit d'un trouble courant. Elle apparaît généralement dans les maisons où les humains sont absents la plupart du temps. Cela fait que les chiens restent de nombreuses heures sans compagnie. L'anxiété de séparation ne se manifeste pas seulement par des aboiements, mais aussi par un comportement destructeur, une tendance à creuser ou le développement d'un comportement grossier.
Territorialité excessive. Il n'est pas rare qu'un chien aboie lorsqu'il entend la sonnette de la porte ou même avant. Par ses aboiements, il vous avertit qu'il y a un visiteur et cela ne doit pas vous inquiéter. Si le chien est très bruyant et insistant dans ces situations, cela indique sûrement qu'il s'agit d'un chien avec un fort sens de la territorialité et un caractère dominant. Vous devez l'instruire correctement et le socialiser pour l'empêcher de développer un comportement agressif.
Mauvaise socialisation. La socialisation est essentielle pour que le chien puisse avoir un rapport sain avec son environnement. Progressivement, lorsqu'ils entrent en contact avec d'autres animaux et d'autres personnes, ils perdent leur peur et leur méfiance vis-à-vis de l'inconnu. Si ce processus n'est pas mené correctement, la réponse du chien sera d'aboyer à ce qu'il ne sait pas et donc de lui faire peur.
Les courses ont tendance à être bruyantes. Certaines variétés canines ont une disposition naturelle à l'écorce en raison de leur héritage. Parmi les plus connus, on trouve des petites races comme le Chihuahua ou le Pékinois, mais aussi des caniches et des schnauzers miniatures ou encore des chiens ayant un patrimoine cynégétique comme le Fox Terrier, le Beagle ou le Cairn Terrier.
Ce ne sont là que quelques raisons qui peuvent expliquer un aboiement excessif chez le chien, mais ce ne sont pas les seules. D'autres facteurs déclenchant peuvent être l'âge ou certains problèmes de santé. Si vous pensez qu'il est malade ou qu'il perd son sang-froid, faites-le examiner par un professionnel dès que possible.

 

Conseils pour empêcher un chien d'aboyer


Une fois que vous avez identifié les causes des aboiements excessifs, il est temps de mettre en œuvre une série de conseils pour en finir une fois pour toutes avec cette habitude.


Créer un environnement calme


Souvent, un chien bruyant est le reflet de l'environnement dans lequel il vit. Un foyer détendu et sans stress aidera sûrement un chien qui aboie beaucoup à se calmer.

Éviter les réprimandes excessives et toute forme de violence
De nombreuses races ne réagissent pas bien à une instruction très sévère. En fait, les méthodes qui utilisent le châtiment corporel sont presque toujours contre-productives. Même si l'éducation doit être ferme, vous ne devez jamais perdre patience. N'oubliez pas qu'en raison de leur forte personnalité, de nombreuses races ne sont pas recommandées pour les nouveaux éducateurs.


Utilisez l'exercice et le jeu


L'activité physique est essentielle pour l'équilibre du chien. Les jeux quotidiens et les promenades sont un bon moyen de se débarrasser des aboiements causés par le stress. N'oubliez pas que le stress les affecte. Il est donc important de savoir très tôt si votre chien souffre de ce problème et d'éviter toute forme de punition.


Utiliser correctement les récompenses


Le renforcement positif est une méthode appropriée pour l'éducation des chiens, mais vous devez savoir comment l'appliquer. Ne lui offrez jamais de friandises ou de bonbons lorsqu'elle commence à aboyer sans arrêt. Même si vous pensez le distraire, vous ne faites que récompenser son mauvais comportement.

En d'autres termes, vous l'encouragez à recommencer. L'idéal est de le distraire par une autre activité. Par exemple, emmenez-le au jardin pour jouer ou dites-lui de s'asseoir. Une fois qu'il vous a écouté, vous pouvez le récompenser et il associera la friandise à un comportement approprié.

 

Prendre le contrôle pendant les marches


Contrôlez le moment des départs et assurez-vous de ne jamais perdre le contrôle de la situation. Ne sortez pas pour vous promener si vous n'êtes pas détendu et si vous n'adoptez pas une position ferme et confiante à tout moment.

S'il aboie lorsqu'il croise d'autres chiens, ne paniquez pas. Ne tendez jamais la laisse, vous ne feriez que lui transmettre votre nervosité. La meilleure chose à faire dans ces cas-là est de continuer à marcher calmement.

 

Choisissez le bon endroit et le bon moment pour vos sorties



Essayez de choisir des endroits tranquilles pour vos promenades, où votre partenaire se sent à l'aise. Évitez les endroits où la circulation est intense ou les bruits gênants, car cela génère du stress et déclenche son besoin d'aboyer.

Essayez de sortir tous les jours, toujours aux mêmes heures et aux moments où il y a peu de circulation. Ainsi, vous vous sentirez plus détendu et vous établirez des routines qui vous donneront plus de confiance et de sécurité.

 

Aidez-vous avec un équipement

 

Les aboiements excessifs peuvent être parfois tellement gênants et difficiles à réduire qu'il faut parfois s'aider d'un système anti aboiement. Le but étant principalement d’accélérer la vitesse d'apprentissage de l'éducation contre les aboiements. Le collier anti aboiement peut vous aider de manière significative. Généralement, ils peuvent être utiles pour les aboiements lors de vos absences car ils fonctionnent de manière entièrement automatique.


Définissez son territoire


Les aboiements peuvent survenir lorsque quelque chose les touche directement dans ce qu'ils considèrent comme "leur" territoire. Une solution consiste à marquer ce stimulus - qui peut être un objet, un coin de la maison ou une personne - comme étant le vôtre. Pour ce faire, vous devez vous tenir entre le chien et ce qui motive son aboiement. À la fin, il comprendra qu'il ne vous appartient pas. S'il vous voit comme le chef de la meute, il comprendra vite le message.

En bref : chaque chien a une personnalité et des circonstances différentes, ce dont vous devez tenir compte lorsque vous envisagez des options pour lutter contre les aboiements excessifs. Il est souvent difficile de se défaire de cette habitude, et il peut donc être très utile de demander à des conseillers professionnels de vous donner des conseils sur la manière de traiter un cas particulier.


Laisser un commentaire

Les commentaires sont approuvés avant leur publication.